Défi d’une jeune fille des oasis de sud est marocain (oasis de Ferkla) / Errachidia, Maroc.

Quel défi? Une jeune fille oasienne a de la chance d’aller à l’école. Ensuite doit quitter ses parents (et Dieu sait la résistance des parents et leur peur!!!) pour aller faire des études universitaires dans une grande ville au centre du Maroc à 300 km environ de chez elle. Elle obtient en 4 ans sa License. Revenue à Tinjdad, ss emploi ni activités, alors elle a réfléchi de créer un centre de préscolaire et commence son aventure dans un garage avec 5 à 10 enfants!!!!!!!! Avec du temps, l’AOFEP a repéré cette exceptionnelle jeune fille et à qui elle a mis à sa disposition ce dont l’AOFEP dispose pour avoir enfin un centre du préscolaire moderne avec 4 employées……et une autre aventure est lancée !!

On rappelle que durant 2008-2012, l’AOFEP a au moins 50 centres du Préscolaire dans toute la province d’Errachidia…………Une expérience inédite …..(Actuellement l’NDH-phase III- accorde une importance au RH et au préscolaire!!!!!)

Selon le recensement de la population et de l’Habitat de 2004, Les femmes rurales au Maroc en général et à Ferkla en particulier constituent la catégorie de la population la plus affectée par la pauvreté et l’analphabétisme.

Partant de ces chiffres et consciente de cette problématique, l’AOFEP (Association Oasis Ferkla pour l’Environnement et le Patrimoine) a entrepris des activités visant l’implication de la femme des oasis du sud -est marocain en général et celles de l’oasis de Ferkla en particulier dans le processus du développement locale. En effet, L’AOFEP et en partenariat avec les deux associations espagnoles ACAM et APIP et en collaboration avec l’AECID et/ou l’ACCD ont développé un programme qui s’intitule : Développement local par le renforcement des capacités « 2008-2012.

Plusieurs projets ont été accomplis dans le cadre de ce programme et ont donné des résultats très satisfaisants, c’est pourquoi l’AOFEP et ses partenaires ACAM et APIP ont convenu de réaliser un film sur les principales activités menées et résultats obtenus notamment ceux en relation avec les femmes et les jeunes filles.

Une société espagnole, bien connue qui est Vision Film ayant son siège à Barcelone (VF) a été chargée pour réaliser ce film.


Un travail minutieux a été entrepris par les partenaires pour définir les objectifs précis de ce travail. Ensuite l’AOFEP a entrepris les contacts avec les filles de Ferkla qui ont bénéficié de la formation qualifiante (FQ) (électricité, plomberie, coupé couture, etc.) et d’autres activités programmées dans différents projets pour voir si elles sont prêtes et surtout intéressées à participer à ce film.
Compte tenu du contexte socio culturel des oasis qui est caractérisé par la tradition et peu d’ouverture à tout ce qui étranger et particulièrement pour tout ce qui concerne la femme. Donc réaliser un film avec la femme des oasis parait une mission presque

Check Also

Mission de sensibilisation de la population oasienne sur la lutte contre les incendies et la préservation des oasis

Les incendies des oasis sont de plus en plus fréquents. Les causes sont multiples et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *